Le Magazine Sport Santé des entreprises

Programme d’Activités Physiques Entreprise

par | Avr 23, 2020 | Le Mag

La sédentarité apparaît comme l’un des fléaux de notre vie moderne. Ses effets sur le quotidien sont de plus en plus palpables. Alors que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande 150 minutes d’activités physiques par semaine, plus d’un tiers des Français n’atteint pas cet objectif, et en subit les conséquences.

C’est le cas notamment en entreprise où les effets de la sédentarité augmentent chaque année le nombre d’arrêts de travail et de pathologies associées. Ainsi, il est important que les entreprises prennent en compte ce besoin d’activités physiques, et l’incluent dans leurs fonctionnements.

Pourquoi proposer un programme d’activités physiques ?

De plus en plus d’entreprises soucieuses du bien-être et de la santé de leurs collaborateurs mettent en place des activités physiques au sein de leurs locaux, mais quels en sont les bénéfices ?

D’un point de vue sanitaire, une activité physique sur le lieu de travail permet d’améliorer la santé globale de tous les employés en renforçant les défenses immunitaires. Et des employés en meilleure santé, ce sont des arrêts de travail et pathologies longue durée en moins.

Pour l’entreprise, les bénéfices sont également nombreux. Outre la diminution des dépenses de santé, l’image de marque de la société et son attractivité se trouvent très largement renforcées (+ 81 %) lorsqu’un Programme d’Activité Physique (PAP) est mis en place.

L’absentéisme et le turn-over sont également très nettement réduits, de -6 % à -32 % pour l’absentéisme pour maladie et jusqu’à – 25 % de réduction du turn-over sur un an.

Il est également admis que proposer une activité physique sur le lieu de travail augmente la productivité des participants (+ 6 % à 9 %), et renforce même la cohésion d’équipe. L’activité physique provoque une montée d’endorphine, hormone du bien-être et de l’attachement. Un collaborateur qui se sent bien, c’est un collaborateur plus efficace, plus heureux, et plus impliqué dans son entreprise.

Après le confinement imposé pour le bien de tous et pour endiguer l’épidémie à laquelle nous sommes confrontés, il sera plus que nécessaire de renforcer la cohésion d’équipe. Il faudra donc recréer du lien social notamment par le biais d’une activité physique collective.

Quelles activités proposer ?

Toutes les sociétés n’optent pas pour une mise en place identique des activités physiques. Il peut par exemple être mis à disposition de tous une salle de gym dans les locaux de l’entreprise, ou être organisé des cours collectifs dédiés au bien-être, au fitness ou cardio.

D’autres choisissent d’organiser des activités physiques en dehors de l’entreprise, par manque de place ou de moyens. Ainsi sont mises en place des séances de marche nordique, de running ou même de rugby, pendant la pause déjeuner ou après la journée de travail.

Mais l’activité physique ne concerne pas uniquement le sport. Il peut s’agir également d’un réaménagement des postes de travail qui obligent les collaborateurs à se lever ou se déplacer plus souvent. La médecine du travail et un ergothérapeute peuvent accompagner les entreprises qui le souhaitent dans cette transformation.

L’association du sport, du réaménagement de l’environnement, et du travail de prévention, permet de réduire de moitié le temps passé assis en seulement 12 mois.

Schéma d’activités gagnant

En résumé, le programme d’activités physiques repose sur trois piliers :

► Une offre d’activité physique adaptée

C’est-à-dire la proposition d’une ou plusieurs activités en adéquation avec le niveau de forme physique des participants. Il peut s’agir de cours collectifs, ou simplement d’« active break » : des activités courtes et attrayantes de 25 minutes environ.

 L’appli Jebooj : Une application qui permet d’impulser une dynamique Sport Santé !

► Un environnement favorable

Un lieu de pratique sportive accessible et adapté, que ce soit dans les locaux de l’entreprise ou en dehors. La mise à disposition de douches et vestiaires par exemple, ou l’allongement de la pause déjeuner. Cela passe également par un aménagement des postes de travail en remplaçant les chaises de bureau par des swissball, ou en encourageant les déplacements internes.

► Une sensibilisation des collaborateurs aux effets de la sédentarité

Le travail de prévention est primordial pour la prise de conscience des collaborateurs des risques. Cela les encourage à participer et à s’impliquer dans les différentes actions menées.

Les bénéfices de la mise en place de toutes ces actions s’observent très rapidement, pourquoi vous en priver !

L’association du sport, du réaménagement de l’environnement, et du travail de prévention, permet de réduire de moitié le temps passé assis en seulement 12 mois.

L'application Jebooj est développée en partenariat avec :

Praesent tempus consequat. nunc et, diam Donec venenatis Jebooj, J'en parle !