Le Magazine Sport Santé des entreprises

La qualité de vie au travail (QVT)

par | Jan 12, 2020 | Le Mag

Une enquête a été réalisée par l’organisme de formation professionnelle Cegos au sujet du stress au travail dans des entreprises de plus de 100 salariés. D’après ce baromètre, 54 % des salariés et 66 % des managers témoignent d’un stress régulier durant leur activité professionnelle. Concernant la santé au travail, 60 % des salariés et 65 % des managers estiment que « ce niveau de stress a un impact négatif sur (leur) santé ».

Ainsi, selon cette étude, le surmenage et la dépression semblent s’ancrer « durablement dans le paysage professionnel. 28 % des salariés et 26 % des managers déclarant que leur travail leur a déjà causé des “problèmes psychologiques graves”.

L’organisme de formation Cegos a également voulu mesurer la motivation en entreprise : concernant leur poste actuel, 45 % des salariés et 20 % des managers évoquent “le simple fait d’avoir un travail et de ne pas être au chômage”.

Dans le but de sensibiliser le plus possible les entreprises à l’impact de l’environnement sur la santé de leurs collaborateurs, une semaine de la qualité de vie au travail est organisée chaque année en France. Depuis 2004, l’ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) propose à tous les acteurs exerçant en entreprise de s’informer, d’échanger, et de discuter autour de ce sujet. Grâce à ces différentes actions, une prise de conscience semble s’opérer depuis quelques années. En effet, le cabinet de conseil Gras Savoye — Willis Towers Watson révèle qu’un peu plus de 9 entreprises sur 10 considèrent la qualité de vie au travail comme prioritaire.

La qualité de vie au travail, un enjeu pour les entreprises

Ainsi, afin d’attirer de nouveaux collaborateurs qualifiés, de plus en plus de sociétés ont fait de la qualité de vie au travail un argument à l’embauche.

Télétravail, moments de convivialité privilégiés, installations ergonomiques… certaines entreprises sont prêtes à repenser tout leur environnement afin d’offrir à leurs salariés plus de bien-être au travail. Tout le monde est gagnant, car les avantages d’une QVT repensée peuvent être nombreux : plus d’engagements des salariés, plus d’innovations et de propositions, gain en productivité, et réduction du taux d’absentéisme.

Suivant les pays les stratégies peuvent être différentes. En Europe, ce sont les salariés des Pays-Bas qui seraient les plus heureux au travail d’après une étude du cabinet ADP “The Workforce View in Europe 2017”.

Leur secret ? Le Slow Management favorisant plus de responsabilité, de confiance et autorisant le droit à l’erreur. Ainsi le travail n’est pas forcément calculé en heures, mais en taches.

Le télétravail est également fréquemment pratiqué dans ce pays et les horaires sont souvent flexibles afin de conserver un équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Du côté des États-Unis, on aime favoriser l’émergence de nouvelles idées et augmenter l’engagement des salariés dans leur travail. Ainsi certaines entreprises proposent de passer 20 % du temps de travail sur des projets personnels.

Des jeux & des applications mobiles pour augmenter la Qualité de vie et le bien-être au travail

Le jeu en entreprise aussi appelée gamification s’intègre de la même manière dans une stratégie offrant plus de dynamisme et de bien-être au travail. Jeux de rôle, défis permettant de fédérer les équipes autour de valeurs communes, programmes sportifs ou nutritifs, de nombreuses entreprises optent pour la gamification.

Conscients qu’une équipe en bonne santé sera une équipe plus performante et plus productive sur le long terme, certains managers et responsables décident d’investir dans des programmes sportifs de remise en forme. Personnalisables, chaque collaborateur peut se fixer ses objectifs et suivre sa progression.

Très en vogue aux États-Unis où le taux d’obésité ne cesse d’augmenter, de grands groupes organisent régulièrement des cours de yoga ou de nutrition pour leurs salariés afin d’avoir des personnes bien dans leur corps et dans leur tête.

Sources :


Sortir du cadre professionnel peut permettre de créer un nouveau dynamisme dans l’entreprise, l’émergence de nouvelles idées, de nouvelles collaborations et la remotivation des équipes.

L'application Jebooj est développée en partenariat avec :

porta. nunc quis, consectetur sed libero. id, ut mattis mattis nec facilisis Jebooj, J'en parle !