Le Magazine Sport Santé des entreprises

JO 2024 à Paris : comment relancer le Sport Santé en entreprise ?

par | Jan 12, 2020 | Le Mag

Suite aux derniers Jeux olympiques d’été à Rio en 2012, le nombre de licenciés a augmenté de 10 à 15 % pour les sports les plus médaillés. L’impact de ce type de compétition internationale est donc réel.

Depuis 2017, la bonne nouvelle a été annoncée. Pour la troisième fois dans l’histoire des Jeux olympiques, Paris sera la ville organisatrice en 2024. Cet événement qui durera une quinzaine de jours, suivi ensuite des jeux paralympiques, offre l’opportunité de fixer de nouveaux objectifs sportifs dans différents domaines. Depuis l’annonce officielle du Comité International Olympique, de nombreux ministres ont pris la parole s’engageant à faire des JO 2024 une dynamique positive pour le pays.

Des Jeux olympiques qui profitent à tous

Une réunion interministérielle, présidée par le Premier ministre Édouard Philippe, a été organisée en novembre 2019 afin de réfléchir à différents axes d’action liés à l’héritage des Jeux olympiques. Santé, éducation, formation professionnelle… durant les prochains mois, le Gouvernement engagera des mesures concrètes dans le domaine de l’emploi, de la formation, de la recherche ou encore au sujet de la haute performance et du handicap.

L’objectif de ces plans d’action est que l’organisation des Jeux à Paris en 2024 soit réussit, mais également utiles aux Français. L’école a également été au cœur des réflexions. 1 000 nouvelles sections sport-étude devraient voir le jour d’ici 2024. Une expérimentation est également en train de se mettre en place afin de tester de nouveaux rythmes scolaires. Les cours académiques seront dispensés le matin et la pratique d’une activité sportive l’après-midi. Une centaine de classes se sont déjà portées volontaires.

Profiter des JO 2024 en entreprise

Et si les Jeux olympiques de 2024 permettaient de réduire la sédentarité et de mettre en place de nouvelles mesures dans le domaine du sport et de la santé en entreprise ?

En 2020, le mois de septembre sera mis à l’honneur. Il a été désigné comme « le mois de l’activité physique et sportive ». Durant ce mois, l’objectif principal sera de réduire de 20 % le nombre d’adultes passant plus de 3 heures par jour devant leur écran en dehors du travail.

Les plans d’action des JO 2024 ont également permis l’organisation de concertation spécifique, autour du travail en entreprise. À l’étude, un label récompensant les entreprises favorisant la pratique sportive dans leurs locaux.

De même, il pourrait être envisageable que les comités d’entreprise prennent en charge les licences sportives. Dans le but d’encourager encore plus les entreprises à proposer des activités sportives, l’État français a décidé de mettre en place une exonération des charges sociales sur les dépenses liées aux équipements ou à la mise en place d’activités physiques.

Ces engagements sportifs de par le gouvernement devraient permettre de généraliser, au plus grand nombre, la pratique du sport en entreprise. Au-delà de réunir tout un pays autour des futurs jeux de 2024, la pratique du sport en entreprise permet de lutter contre la sédentarité et d’améliorer la qualité de vie en entreprise.

Impulser un dynamique Sport Santé en entreprise

Tout le monde peut ainsi être gagnant, car la pratique sportive régulière permet d’avoir des salariés plus productifs sur le long terme. Afin de proposer des activités sportives ou de remise en forme de manière ludique à leurs collaborateurs, certaines entreprises utilisent déjà des applications mobiles.

Sous forme de défis ou de jeux de rôles, les participants ont de nouveaux objectifs à atteindre au quotidien. Ces applications de gamification offrent un suivi personnalisé. Les salariés peuvent ainsi suivre leur progression et s’engager à améliorer leur qualité de travail en entreprise.

Les grandes compétitions internationales, suivies par des milliers de personnes, permettent d’unir tout un peuple autour de valeurs communes. Mais au-delà de la compétition, les Jeux olympiques offrent la possibilité de réfléchir à de nouveaux moyens d’intégrer le sport santé en entreprise et de lutter contre la sédentarité qui ne cesse d’augmenter d’années en années.

Les plans d’action des JO 2024 ont permis l’organisation de concertation spécifique autour du travail en entreprise. À l’étude, un label récompensant les entreprises favorisant la pratique sportive dans leurs locaux.

L'application Jebooj est développée en partenariat avec :

accumsan venenatis, suscipit commodo dolor. pulvinar consectetur fringilla dolor Jebooj, J'en parle !