Le Magazine Sport Santé des entreprises

Les dangers de la sédentarité : des conséquences à ne pas négliger

par | Oct 25, 2019 | Le Mag

Ê tre sédentaire, c’est être dans une position assise ou allongée pendant une longue période, en dehors du temps de sommeil.

Avec un milieu professionnel de plus en plus urbanisé et l’arrivée en masse des nouvelles technologies, le nombre de salariés travaillant plus de 4 heures devant un ordinateur a doublé ces dernières années.

L’enquête SUMER (Surveillance Médicale des Expositions aux Risques professionnels) dévoile également une forte augmentation chez les cadres, avec un pourcentage qui passe de 18% à 46% entre 1994 et 2010. Une inactivité prolongée, de façon régulière, peut avoir un réel impact sur notre santé.

La sédentarité : des chiffres en constante évolution

Pour suivre l’évolution et sensibiliser l’opinion publique, l’Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité (ONAPS) a été créé en 2015. Responsable d’au moins 5,3 millions de décès dans le monde, le seul fait d’être en position assise plus de 4 heures par jour peut augmenter le taux de mortalité de 2%. Au-delà de 8 heures, ce taux augmente de 8%, pour passer à 34% au-delà de 10 heures d’inactivité au quotidien.

Rester inactif pendant une trop longue période est donc devenu potentiellement mortel ! Actuellement, la sédentarité tue même plus que le tabac, car elle touche plus de personnes. Cette dernière décennie a été marquée par des populations qui marchent beaucoup moins et pratiquent de moins en moins de sport au quotidien. À cela s’ajoute le fait que le milieu professionnel se sédentarise de plus en plus.

Se classant aujourd’hui quatrième facteur de mortalité, différentes stratégies ont été envisagées afin de diminuer les périodes d’immobilité prolongées. La nouvelle génération, impactée de plein fouet par cette évolution de la société, doit être sensibilisée dès le plus jeune âge. Ainsi, les États membres de l’OMS ont convenu de différentes actions à mener afin de réduire de 10% de la sédentarité d’ici 2025.

Valoriser le sport auprès de la nouvelle génération

En informant et en sensibilisant la nouvelle génération aux risques de la sédentarité dès le plus jeune âge, nous leur permettons ainsi d’intégrer et d’adopter de bonnes habitudes au quotidien.

À l’université, 90% des inscrits cessent de pratiquer une activité sportive jusqu’à la fin de leurs études. Pour lutter contre cette sédentarisation, de nombreux établissements de l’enseignement supérieur essayent de valoriser le sport en offrant la possibilité à leurs étudiants de s’adonner à des exercices physiques à des prix plus accessibles, sur des créneaux qui leur sont adaptés.

Les cours sont également aménagés pour les sportifs de haut niveau dans plusieurs universités ou écoles, pour qu’ils puissent concilier les deux activités et atteindre leurs objectifs dans tous les domaines.

Lutter contre la sédentarité : des solutions existent

Être trop sédentaire augmente le risque d’être en surpoids, mais aussi le risque de diabète ou d’hypertension artérielle.

D’après le Professeur Michel Galinier, chef du service de cardiologie au CHU de Toulouse, la mortalité cardiovasculaire peut être diminuée de 21%, en passant simplement de la position assise à la position debout pendant au minimum un quart du temps d’une journée de travail. Pour les adultes de 18 à 65 ans, l’OMS recommande de faire au moins 2h30 d’exercices d’intensité modérée au cours de la semaine, ou 75 minutes d’intensité soutenue.

Pour pouvoir en retirer des bénéfices supplémentaires, l’Organisation Mondiale de la Santé préconise d’augmenter si possible cette durée, de façon à pratiquer une activité d’intensité modérée 5 heures par semaine ou 2h30 en intensité soutenue. Les effets positifs du sport ne sont pas uniquement physiques, faire une activité sportive ou simplement marcher régulièrement améliorent également la santé mentale et la qualité du sommeil.

Ainsi, en permettant au personnel de pratiquer un sport en entreprise ou de proposer des programmes de prévention, les salariés peuvent être plus productifs et en meilleure santé physique et mentale au quotidien.

La gamification en entreprise : une solution inédite pour lutter contre la sédentarisation

La gamification en entrepriseChaque année, de nombreuses entreprises décident d’investir dans des solutions permettant de lutter contre la sédentarité. Les applications mobiles proposant des exercices sportifs à intégrer facilement au quotidien sont très appréciées des salariés. Simple à insérer dans son emploi du temps, un diagnostic complet est souvent réalisé en amont afin de proposer un programme d’entraînement personnalisé et adapté au mode de vie et aux capacités de chaque utilisateur. Accessible n’importe où, chaque participant peut ainsi avancer à son rythme et connaître sa progression en un clin d’œil.

En permettant au personnel de pratiquer un sport en entreprise ou de proposer des programmes de prévention, les salariés peuvent être plus productifs et en meilleure santé physique et mentale au quotidien.

L'application Jebooj est développée en partenariat avec :

dapibus elementum vel, tristique risus neque. Donec fringilla at consectetur commodo amet, Jebooj, J'en parle !